Babel Minots 2022 - part 1 - 3.jpg

La reprise
des actions culturelles

L'édito du mois de Squaaly 

Rien ne va plus. Les Iraniennes en ont ras le masque du voile et le font savoir au risque de leur vie ; pendant que les Chinois, à visage découvert, pestent aux cris de « Xi Jinping, démission ! » contre la politique Zéro Covid décidée il y a bientôt 3 ans par leur président.

Nos médias et leurs spécialistes des questions internationales suivent tout ça de très près, et nous vantent au nom de la nécessaire solidarité avec les peuples en voie de libération, le combat de ces héros de la démocratie. Des héros au côté desquelles les éborgnés, les estropiés, les abimés des manifestations du premier quinquennat Macron font pâle figure. Ainsi va notre monde de poissons rouges. Pour ce qui est du second quinquennat, Elisabeth Borne, la première des ministres de ce nouveau gouvernement a déjà vidé sur les députés de tous bords, en moins de temps qu’il ne faut pour mettre un chinois dans la rue et probablement plus vite que son ombre, le barillet complet - un 6 coups - de son colt 49-3, réduisant de fait nos parlementaires au silence. Il se dit dans les travées de l’hémicycle qu’elle ne va pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, pas plus tard qu’hier, après avoir rechargé son arme, un 7ème coup vient de partir, donnant des allures de passoire à la démocratie à la française. A quand le coup de trop, le coup fatal ?

Quant au dérèglement climatique, n’en parlons pas. Tout début novembre, plutôt que d’avancer vers l’hiver, on se croyait au printemps, la saison de tous les renouveaux. Il parait qu’on a même vu dans certains jardins, des arbustes bourgeonner et même quelques sites internet se refaire une beauté comme si la saison des amours était de retour… Si, seulement notre nouveau site que je vous laisse découvrir d’un coup de clic, pouvait laisser présager d’un retour, en plein mois de décembre, de la saison des amours… S’il est trop tôt pour se prononcer, je vous donne toutes et tous, rendez-vous début janvier pour un nouvel édito qui fera peut-être le point sur la question des amours à moins qu’on revienne sur l’info qui vient de tomber : 2022 est d’ores et déjà l’année la plus chaude depuis qu’on enregistre les températures, c’est-à-dire un siècle bon poids.

Quoiqu’il en soit, bon bout d’an à toutes et tous et à l’année prochaine !

Décembre 2022